Archives de Tag: anti-productivisme

05/07/2018 : Contre-inauguration de la gare fantôme TGV de Montpellier

Citoyens, contribuables, cheminots, venez nombreux le 5 juillet à la contre-inauguration de la gare TGV de Montpellier !
Les détails de l’évènement seront envoyés aux personnes inscrites.

135 millions d’euros pour construire une nouvelle gare qui accueillera cette année 4 trains par jour. Une gare fantôme à 6 km du centre-ville, sans connexion TER ni transports en commun. Sa desserte en tramway coutera 50 millions d’euros supplémentaires.
185 millions d’euros au total alors que la gare Saint-Roch, desservie par 4 lignes de tramway à 300 mètres de la place de la Comédie, étendue et rénovée à hauteur de 55 millions d’euros en 2014, n’est absolument pas saturée.
La gare TGV de Montpellier est le symbole des dérives du « tout TGV » imposé par les gouvernements successifs. Le symbole de cette gabegie d’argent public régulièrement dénoncée par la Cour des comptes, mais sans cesse encouragée par l’État et les collectivités locales. A l’origine de la dette abyssale de la SNCF : 45 milliards d’euros !
Au moment où la réforme ferroviaire impose une cure d’austérité sans précédent aux cheminots, l’inauguration de cette nouvelle gare TGV fantôme est une véritable provocation.

Citoyens, contribuables, cheminots, venez nombreux le 5 juillet à 11h à la contre-inauguration de la gare TGV de Montpellier !

Publicités

Marine de luxe à Sète, le point sur les derniers développements

Texte du collectif « Une Marine : Pour qui ? Pour quoi ? ».

C’est tombé le 14 mai lors d’un communiqué de presse de Carole Delga, la présidente de Région. Le projet de marina pour yachts de luxe ne se ferait plus sur le quai d’Alger mais serait déplacé bassin OrsettiVous pouvez lire le communiqué de presse en bas de ce mail.

Pour l’instant, nous n’avons que très peu d’informations concernant cette annonce. Voici ce que nous comprenons à la lecture du communiqué et d’un article paru dans Midi Libre ce matin : 

– une dizaine de yachts stationnés non plus « cul à quai » mais le long des trois quais du bassin Orsetti (700m de linéaire)

– un projet qui semble toujours porté par IGY Marina et P&O : « Le projet porté conjointement par IGY Marinas et P&0 aura donc bien lieu courant 2019 mais il sera un peu différent » (article Midi Libre)

– des navires « encore plus grands que prévus » pourraient être accueillis selon Olivier Carmes, directeur du port (article Midi Libre)

– travaux d’électrification et de réseau d’eau potable prévus début 2018, arrivée des yachts printemps 2019

Le port a mis en ligne ce communiqué sur son site internet, où a également été publié leur synthèse de la consultation en ligne qui s’est déroulé en avril et mai : http://www.sete.port.fr/fr/actualites/projet-pole-daccueil-et-de-services-grande-plaisance-bilan-des-echanges

 

Cette annonce est une première victoire de notre mobilisation
Elle est une victoire à double titre.
D’abord parce qu’elle est la preuve de la force, du pouvoir d’une mobilisation citoyenne sur les décisions prises « par le haut », même lorsque les projets sont annoncés comme bouclés, irrémédiables, non modifiables. Nous avons montré que nous, en tant qu’habitants, citoyens, lorsque nous cherchons de l’information, discutons, débattons, sommes largement capables de comprendre les enjeux sociaux, économiques, environnementaux qui se cachent derrière un tel projet et de nous bâtir une expertise citoyenne. Nous sommes également
capables de construire une action collective visant à informer largement, sensibiliser, et peser sur les décisions.

Rappelons que si nous ne nous étions pas mobilisés, si nous n’avions pas interpellé les habitants, les élus, ce projet aurait été mené sans aucune réunion
publique, sans aucune consultation, avec une information minimale des habitants, pourtant les premiers concernés par les conséquences de ce projet.
Ensuite, cette annonce est une victoire pour ceux qui défendait, à travers cette mobilisation, la préservation du quai d’Alger, quai d’honneur de la ville, ouvert à tous, quai d’accueil pour tout bateau en escale. Sans notre action, le quai d’Alger était voué à une privatisation, une fermeture au public, au profit d’une entreprise privée. Cette annonce répond également aux craintes des riverains du quai d’Alger qui redoutaient une dégradation de leur cadre de vie et de nouvelles nuisances. Le quai d’Alger doit rester un espace public, un espace multi usage
et accessible à tous. Cette mobilisation a renforcé l’attachement des habitants à cet espace, nous sommes persuadés que cet attachement se traduira par une grande vigilance vis-à-vis de tout futur projet qui porterait atteinte à ce bien public.

Le collectif par son action c’est construit une expertise citoyenne et à amener une décision de bon sens pour le quai d’Alger Une première victoire, qui ne répond pas cependant à toutes nos préoccupations La Région n’a pris en compte qu’une seule des revendications portées par le collectif. Avec l’énergie amener par ces victoires, nous nous engageons dans une nouvelle étape ! Nous continuerons notre action pour obtenir toutes les réponses à nos questions non traitées aux sujets de ce projet.
Avec les connaissances acquises, nous serons également attentifs sur les projets mise en place par le port. Etant donné la relation importante entre le port et la ville de Sète, nous nous attacherons à être force de vigilance et de proposition pour la suite.

Collectif « Une marina : Pour qui? Pour quoi? »

Page Facebook : https://www.facebook.com/collectifmarinasete/

Pétition en ligne : https://www.change.org/p/r%C3%A9gion-occitanie-non-au-projet-de-marina-de-luxe-pour-m%C3%A9ga-yachts-%C3%A0-s%C3%A8te

19/05/2018 : Marche Mondiale contre Monsanto à Montpellier

Le samedi 19 mai aura lieu la Marche Mondiale Contre Monsanto.

Alternatiba Montpellier organise le défilé de Montpellier, une marche optimiste et motivée partant à 14h du Peyrou (Arc de Triomphe) ce 19 Mai.05

Pour rappel :
Ces multinationales ( Monsanto, Bayer, Syngenta et autre Limagrain…) et la finance se sont emparées de l’agriculture et de notre alimentation.

Voici un chiffre édifiant concernant les trois plus grosses firmes de l’agro-industrie : Monsanto-Bayer (fusion en cours), DowDupont et ChemChina (ex-Syngenta) détiennent plus de 70% du marché mondial des semences. Elles contrôlent ainsi la production de la majorité des aliments qui se retrouvent dans nos assiettes.

Elles vendent ainsi aux agriculteurs sur toute la planète des semences brevetées, non reproductibles, et génétiquement modifiées (OGM) pour résister aux pesticides qu’elles vendent également. Monoculture, engrais et technologies diverses viennent compléter le tableau.

Nous constatons chaque jour les nombreux dégâts occasionnés par l’agro-industrie et l’industrie alimentaire : Cancers, pathologies chroniques, déforestation, réchauffement climatique, déclin de la biodiversité, pollution des sols et de l’eau, destruction du lien social et du monde paysan, menaces sur l’autonomie alimentaire des populations, etc.

Pourtant les alternatives agro-écologiques existent et ont fait leurs preuves. Malgré le manque de soutien des politiques, de nombreux citoyens reprennent le contrôle de l’agriculture et de leur alimentation en produisant bio ou en créant des AMAP par exemple.

Alors pour exprimer notre mécontentement face à ces géants de la chimie, RDV le 19 mai 2018, à 19h au Peyrou (Arc de Triomphe)

Soyons nombreuses et nombreux!!!

21-28/09/2016 : projections-débat militantes « #SCUMfiction »

Les mercredis 21 et 28 septembre, le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) organise deux soirées #SCUMfiction, à partir de 18h, salle Jean Moulin (maison des étudiants) de l’Université Paul Valéry – Montpellier 3.

Rejoignez les #SCUMfiction de septembre sur facebook : https://www.facebook.com/events/1634203950243150/


> PROJECTION-DEBAT Je lutte donc je suis – Yannis YOULOUNTASRetour ligne automatique
Salle Jean-Moulin, le mercredi 21 septembre, à 18h

« Réalisé entre l’espagne et la Grèce, ce documentaire poétique dévoile le visage de la crise sociale actuelle. En voyageant entre les lieux associatifs, les écoles et les manifestations, armé de sa caméra, Yannis YOULOUNTAS recueille de nombreux témoignages et nous les offre avec douceur. »

> PROJECTION-DEBAT En quête de sens – Nathanaël Coste et Marc de la MénardièreRetour ligne automatique
EN PRESENCE DE NATHAEL COSTERetour ligne automatique
Salle Jean-Moulin, le mercredi 28 septembre, à 18h

« Indignés face au contexte environnemental et socio-économique de notre époque, deux amis décident de faire un tour du monde des alternatives… »

A l’issue de la projection, suit un débat, avec un des co-réalisateurs, autour de ces nouveaux paradigmes.

26/06/2016 : Journée anti-répression à la ZAD de Las Rebes

campagneDimanche 26 juin, grande journée anti-répression à la ZAD du quartier de Las Rebes !
15h-17h : débat avec Pierre Douillard, auteur de « L’arme à L’œil. Violences D’État Et Militarisation De La Police » : http://www.editionsbdl.com/fr/books/larme-loeil.-violences-detat-et-militarisation-de-la-police/540/

A partir de 17h : après-midi festif et musical, avec la présence des Tambours du Père Ned : https://www.facebook.com/lestamboursduperened/

A partir de 19h : apéro et repas partagé

Adresse :
ZAD de Las Rebes
Rue Casseyrols / Allée du Mourvèdre
Sur La colline Las Rebes, à Montpellier

26/04/2016 : Assemblée Générale de la ZAD de Las Rebes

campagne Depuis plus d’un an, les habitants du quartier de Las Rebes, à proximité du quartier des Cévennes à Montpellier, luttent contre le bétonnage du dernier espace vert de ce quartier populaire, face à la mairie et face au bailleur véreux ACM. En février dernier, les habitants du quartier étaient parvenus avec succès à empêcher le début des travaux, ce qui leur a valu des poursuites judiciaires. Depuis dimanche 17 avril, le site est  occupé en permanence par les membres du collectif élargi et sympathisants, le Collectif de défense de la colline de Las Rebes / Cévennes, Hérissons-nous contre le béton.

Cette « Zone A Défendre » (ZAD) se veut être un site auto-géré dont les
objectifs sont de permettre d’étendre le mouvement aux riverains, et de
mettre en place une autonomie de fonctionnement respectant les personnes
et le lieu.

Le SCALP – No Pasaran 34 continue à soutenir cette lutte contre le bétonnage du poumon vert d’un quartier populaire, et appelle à participer à l’Assemblée Générale (AG) de la ZAD de Las Rebes (soutenue par Nuit Debout Montpellier) qui se tiendra mardi 26 avril à 17hau Parc de la Colline de Las Rebes, Rue de Casseyrols.

Plus d’infos sur le groupe facebook de la ZAD : https://www.facebook.com/groups/1601561230090196/?fref=ts

 

Solidarité contre le bétonnage du quartier des Cévennes – Las Rebes !

Depuis près d’un an, les habitants du quartier populaire des Cévennes – Las Rebes se mobilisent contre un projet immobilier du bailleur ACM de 60 logements qui détruira l’espace vert de la colline. L’association « Les Enfants de la Colline », ouverte à tous, habitants du quartier et soutiens extérieurs, multiplie les actions de sensibilisation.

lasrebes8fevCe lundi 8 février au petit matin, les travaux ont débuté avec l’arrivée sur la colline d’une pelleteuse. Mais c’était sans compter la réactivité et la détermination des habitants du quartier, qui se sont rassemblés en masse afin d’empêcher physiquement la pelleteuse d’accéder sur les lieux.

L’engin de travaux a été finalement contraint par les habitants à rebrousser chemin. Aujourd’hui, les travaux de bétonnage n’ont pas débuté grâce aux habitants mobilisés !

Le SCALP – No Pasaran 34 appelle à soutenir cette lutte contre le bétonnage du poumon vert d’un quartier populaire, et à participer à la « Veille anti Chainsaw Massacre »,qui consiste à assurer un relai permanent en journée sur la colline afin d’empêcher les travaux de commencer.

L’évènement « Veille anti Chainsaw Massacre » sur facebook : http://www.facebook.com/events/1514714212165440/

17/02/2016 : conférence-débat « Alexandre Grothendieck, génie puis ennemi de la science »

Conférence-débat présentée par Pierre JOUVENTIN

Un personnage de roman à peu près inconnu des milieux libertaires et à la dimension mythique est mort en 2014 dans l’anonymat à Saint-Girons en Ariège à l’âge de 86 ans.
Considéré comme le plus grand mathématicien de son époque et, par certains, de tous les temps, ses convictions pacifistes, a ntimilitaristes, antinucléaires, néomalthusiennes, anarchistes, détonnaient.
Il a été un précurseur de la décroissance, de la simplicité volontaire et de l’écologie politique. Il était le fils d’Alexandre CHAPIRO, militant anarchiste célèbre condamné à mort à l’âge de 14 ans par le pouvoir tsariste, puis à nouveau par le pouvoir bolchévique, puis par le pouvoir nazi, puis par le pouvoir franquiste, mais qui sera capturé par la police de Vichy et mourra à Auschwitz en 1942.

Mercredi 17 Février 2016 à 20 h30 au Centre Ascaso Durruti, 6 rue Henri René, Montpellier.

Rassemblement contre le grand projet imposé de nouvelle gare TGV, mardi 13 octobre

garetgvAlors qu’à Montpellier, les élus locaux et les promoteurs immobiliers imposent la construction d’une nouvelle gare TGV complètement inutile au milieu des champs,  un congrès franco-espagnol des « Villes pour la grande vitesse », sera accueilli par la ville ce mardi 13 octobre.

Le SCALP – No Pasaran 34, engagé, au sein du réseau No Pasaran, contre la dépossession de nos lieux de vie, de promenade et de loisirs s’engage résolument contre ce projet imposé et appelle à participer au rassemblement organisé par le collectif contre la 2ème gare TGV, mardi 13 octobre sur l’esplanade du Corum à 9h.

03/07/2015 : Journée contre le bétonnage du quartier Cévennes-Las Rebes

L’association « Les Enfants de la Colline », qui se mobilise depuis plusieurs mois contre un projet immobilier qui détruira l’espace vert de la colline du quartier populaire de Las Rebes – Les Cévennes, organise vendredi 03 juillet 2015 une journée de réappropriation de la colline.

Le programme de la journée :

  • 14h : chantier collectif de réappropriation du sol en partenariat avec le réseau local des jardins partagés.
  • 19h : repas paella (5€) et concert de soutien, fanfare, chorale engagée, bœuf encouragé: prenez vos instruments !

L’accès à la colline est fléché depuis l’arrêt de bus « Las Rebes », ligne 6.

Le SCALP – No Pasaran 34 appelle à participer à cette mobilisation contre ce grand projet de bétonnage d’un quartier populaire.

Informations : https://www.facebook.com/events/1405785696418033/