Blocus et barricades à Montpellier : le lycée Clémenceau rejoint la révolte lycéenne contre la Loi Travail

CLEMENCEAU-7avril2016 (47)Jeudi 6 avril, dès 7h du matin, les élèves du lycée Georges Clémenceau étaient en train d’empiler des poubelles devant leur établissement afin de le bloquer. A la suite des blocages de deux lycées montpelliérains ces derniers jours (Jean Monnet et Jules Guesde) les lycéens avaient décidé la veille de rejoindre la mobilisation lycéenne contre la Loi Travail.

« Se lever pour 1200 €, c’est insultant ! »

Rapidement, les 500 élèves présents se mettent à scander des slogans contre la Loi Travail, et paraphrasent le rappeur SCH (« Se lever pour 1200 €, c’est insultant ! ») afin d’exprimer plus généralement un refus de la misère sociale.

CLEMENCEAU-7avril2016 (56)Spontanément, le boulevard est bloqué, des poubelles sont empilées, de la fumée sort d’extincteurs ouverts, et le drapeau trônant sur le lycée est décroché pour venir décorer la barricade. Ce qui fera dire à un journaliste de Midi Libre « Il y a un air de prise de la Bastille ici ». Les slogans continuent à fuser, des collégiens et des lycéens d’autres établissements (Jules Guesde, Jean Monnet) se joignent à la foule compacte, ainsi que quelques étudiants et travailleurs solidaires. La police, arrivée trop tard, se retrouve obligée de détourner la circulation. En effet, la masse lycéenne et l’imposante barricade rendent impossible toute tentative de rétablissement de la circulation.

« On tient la barricade ! »

CLEMENCEAU-7avril2016 (25)Après une modeste tentative de partir en manifestation en direction du centre-ville, les lycéens décident finalement de rester tenir la barricade toute la journée. Constatant l’arrivée de policiers supplémentaires sur le boulevard, les lycéens se dirigent en direction des motards avec une poubelle enflammée afin de faire reculer les forces de l’ordre. Ces dernières refluent rapidement jusqu’à l’extrémité du boulevard, ce qui provoque des clameurs de victoire et le retour de la foule devant le lycée, sur la barricade. Sous un agréable soleil de printemps, les lycéennes et lycéens se relaient ensuite sur la barricade, discutent, scandent des slogans toute la journée. Aux alentours de 17h, le groupe s’étiolant, des policiers en civils, puis en uniformes s’approchent, toujours plus nombreux. Les lycéens s’éloignent tranquillement de leur barricade, à quelques mètres, et observent la police tentant maladroitement de démanteler la barricade. La barricade est démantelée ce soir, mais ce n’est pas grave, car demain, ils seront plus nombreux.

Au lycée Clémenceau, le mouvement contre la Loi Travail ne fait que commencer, et il promet de s’inscrire plus largement dans le mouvement lycéen qui émerge de façon de plus en plus déterminée et rapide à travers Montpellier depuis le blocus spontané du lycée Jean Monnet le 31 mars.

SCALP – No Pasaran 34

www.scalp34.wordpress.com – scalp.mtp@live.fr

Les photos de la journée (à voir aussi sur la page facebook « Bloque ton lycée ») :

CLEMENCEAU-7avril2016 (4) CLEMENCEAU-7avril2016 (6) CLEMENCEAU-7avril2016 (18)  CLEMENCEAU-7avril2016 (28) CLEMENCEAU-7avril2016 (34) CLEMENCEAU-7avril2016 (35) CLEMENCEAU-7avril2016 (45) CLEMENCEAU-7avril2016 (47) CLEMENCEAU-7avril2016 (53) CLEMENCEAU-7avril2016 (56) IMG_7637

Le blocus vu par les médias :

Publicités

Une réponse à “Blocus et barricades à Montpellier : le lycée Clémenceau rejoint la révolte lycéenne contre la Loi Travail

  1. Pingback: Contre la Loi Travail à Montpellier : Lycées bloqués, manifestations spontanées et répression policière le 8 avril | SCALP - No Pasaran 34

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s