Archives de Catégorie: Ça se passe à côté

Millau (12) : Territoires, entre dépossession et exclusion le 6 février

Le groupe No Pasaran 12 et le réseau local « Solidaires, Écologistes et Libertaires » vous invitent à une soirée consacrée aux luttes contre les Grands Projets Inutiles et à leur répression, dans le cadre de la campagne nationale lancée par le réseau hexagonal No Pasaran sur le thème « Territoires, entre dépossession et exclusion ». Après une brève présentation du 4 pages édités par le réseau No Pasaran, il sera diffusé le documentaire « Atenco, Romper el circo » (45min), qui relate la lutte victorieuse de paysans mexicains contre un projet inutile d’aéroport, et de l’intense répression qui a suivi. Vendredi 06 Février 2015 à 20h30. Librairie Plume(s), 16 rue St Martin – Millau (12) Plus d’infos ici : http://graindesel.fr.gd/Conf-e2-rence-du-06-fevrier-2015.htm#

09/12/2014 : rassemblement antifasciste à Béziers à l’occasion de la venue de Philippe de Villiers

Rassemblement mardi 9 décembre à 19h45, devant le théâtre municipal de Béziers, sur les allées Paul-Riquet.

Le texte de l’appel :

venuededeviliersle9décembrebéziers

Pique-nique contre les violences de la police à Béziers samedi 22 novembre

Samedi 22 novembre à midi, Allées Paul Riquet près du Théâtre, à Béziers (34).

La police maintient l’ordre établi, les interêts des puissants, la longévité du système capitaliste. Le Front National est le parti que ce système appelle à la rescousse.

Rémi, Zied, Bouna, Wissam, Nicolas, Ni oubli, ni pardon

Pic Nic solidaire contre les violences policières dans les quartiers, dans la rue, dans les luttes aux frontières.

Pic Nic solidaire contre les grand projets utiles au capitalisme et nuisibles à la population et son environnement. Venez avec vos plats, vos boissons, instruments, vos pinceaux ,vos voix………………

Péage gratuit hier à Millau (12). Pour Rémi, pour Nabil, pas d’armistice contre la police !

Les militantes et militants de No Pasaran 12 ont participé à l’action « péage gratuit » de ce mardi 11 novembre à Millau. Voici le compte rendu de cette action réussie :

Ce mardi 11 novembre, 150 personnes ont mené une opération de péage gratuit à Millau pour l’arrêt total du projet de barrage à Sivens et le désarmement des forces de polices. Les fonds collectés seront reversés pour soutenir les inculpés de la lutte du Testet …

LIRE LA SUITE ICI

« Horizons », féria du livre de la critique sociale et des émancipations à Nîmes les 29 et 30 novembre

Le groupe No Pasaran de Nîmes participe à la première « féria du livre de la critique sociale et des émancipations », qui se tiendra samedi 29 et dimanche 30 novembre 2014, 13 rue Dhuoda à Nîmes.

Les militants du réseau No Pasaran tiendront aussi, durant ces deux jours, un stand de matériel et littérature anti-fasciste, libertaire et anti-productiviste.


NÎMES : SCALP/No Pasaran 30
scalp30@no-log.org
http://nopasaran30.over-blog.com/

Appel à solidarité antifasciste avec la ZAD du Testet (81) !

Le réseau hexagonal No Pasaran (dont le SCALP -No Pasaran 34 fait partie), au cœur des luttes pour se réapproprier nos territoires et nos vies, relaie l’appel suivant à mobilisation contre des nervis d’extrême-droite s’attaquant aux camarades de la ZAD du Testet, dans le Tarn (81).

LIRE L’APPEL ICI.

Béziers : Soirée rap anti-répression le 20 septembre

Concert rap contre toutes les formes de répression et d’enfermement, samedi 20 septembre à partir de 19h, à la Cimade, 14 rue de la Rotonde à Béziers.

Le SCALP / No Pasaran 34 tiendra une table de presse radicalement anti-fasciste et anti-capitaliste lors de ce concert.

Millau (12) : Grenelle du Do It Yourself le 16 septembre

Dans le cadre d’une tournée à traver l’hexagone, les auteurs de « Ramasser ses miettes », une impressionnante brochure-compilation sur l’anarcho-punk et son histoire, seront de passage à Millau (12) le 16 septembre 2014 afin d’animer le premier grenelle du Do It Yourself (Fais le toi même).

TOUTES LES INFOS ICI : http://graindesel.fr.gd/Grenelle-du-DIY-le-16-septembre-2014.htm

Organisé par Solidaires, Écologistes et Libertaires & No Pasaran 12.

Un 25 juin mouvementé à Millau (12) !

[25/06/2014] « Ici, la police tue » : retour sur le rassemblement du 25 juin à Millau en souvenir de Nabil.

rassemblement-25juin1

Ce mercredi 25 juin 2014, deux ans jours pour jour après le sordide meurtre du jeune Nabil, perpétré à Millau par deux agents de la Brigade Anti-Criminalité, une vingtaine de personnes, dont des militants de Solidaires, Écologistes et Libertaires, de No Pasaran 12, et aussi des Antifascistes Anarchistes Autonomes venus de Rodez, se sont rassemblées pour lutter contre l’oubli. Afin d’interpeller la population sur ce crime policier, une installation sonore et visuelle a été mise en place durant plus d’une heure, et une centaine de tracts ont été distribués.

Face à une police qui assassine, un système judiciaire qui ferme systématiquement les yeux sur ce type de crime et des politiciens qui espèrent bien étouffer l’affaire, nous continuerons de nous battre afin d’obtenir justice et vérité pour Nabil.
Nous n’oublierons pas et nous ne pardonnerons pas !

Source

Grève des intermittents à Millau : vers une amplification du mouvement et une convergence des luttes.

Depuis maintenant plusieurs semaines, les intermittents du spectacle luttent partout en France contre le scandaleux accord Unedic, qui pousse davantage vers la misère et l’exploitation les intermittents, mais aussi les chômeurs, les intérimaires, les seniors et les salariés licenciés abusivement. A Millau, le mouvement s’est encore davantage amplifié avec l’entrée en grève, le mercredi 25 juin, de la totalité des salariés de la « Maison du Peuple », plus grande salle de spectacles de la ville. Des militants libertaires venus de tout le département (SEL, No Pasaran 12, AAA12, CNT) sont venus sur le piquet de grève rencontrer et soutenir ces salariés en lutte, et un pas de plus a été franchi dans la convergence des luttes.

En effet, le 16 septembre prochain, à l’occasion du procès d’un intermittent victime de la répression policière lors de la venue de François Hollande le 30 mai dernier, une journée de mobilisation et d’échanges est en train d’être organisée, avec l’objectif de faire converger, à l’occasion de cet événement, l’ensemble des luttes locales : grève du personnel de l’hôpital public, cheminots en lutte, mobilisation contre les crimes policiers, intermittents et précaires en révolte contre l’accord Unedic …etc.

Source

A Millau, le racisme décomplexé occupe les rues sous le regard bienveillant de la police municipale.

fachos

Depuis quelques jours, plusieurs centaines de caravanes et camping-cars appartenant à des gens du voyage, ont élu domicile sur le terrain de football municipal inoccupé d’un village en périphérie de Millau, à Aguessac. En effet, il s’avère que l’aire des gens du voyage n’est pas adaptée à l’accueil de ces familles, qui une fois par an s’arrêtent dans notre région quelques jours afin de faire une pause dans leur traversée annuelle du pays afin d’effectuer un pèlerinage aux Saintes-Marie-de-la-Mer, en Camargue.
Depuis l’arrivée de ces caravanes, nous assistons à un déferlement de haine raciste dans notre ville et son agglomération.
En effet, depuis plusieurs jours, une cinquantaine d’individus, que seule la haine des étrangers anime, comme en témoigne leur slogan « Gitans dehors ! », multiplie les coups d’éclat, comme le blocage de l’autoroute A75.
Ce mercredi 25 juin, un palier supplémentaire a été franchi : durant toute la journée, ces individus, soutenus par plusieurs élus locaux et munis de plusieurs tracteurs ont bloqué et occupé le boulevard devant la sous-préfecture, déversant sans aucun complexe les discours racistes les plus débridés, n’hésitant même plus à menacer de faire « une guerre civile » afin de chasser manu-militari les familles si les autorités ne cédaient pas à ce coup de force.
La police municipale, non seulement n’a pas tenté d’interférer dans cette occupation de l’espace public, mais s’est attelée dans la bonne humeur à la faciliter et à l’encourager en mettant en place une déviation à travers la ville, et n’hésitant pas à rabrouer sèchement les personnes leur demandant pourquoi ils laissaient cet attroupement nauséabond se tenir en toute impunité au cœur de notre cité.

Alors que nous assistons à une flambée xénophobe, comme en témoigne le lynchage d’un jeune rom en région parisienne, décédé de ses blessures, il est inquiétant de constater que notre territoire n’est pas épargné par ce déversement de haine.

Les militantes et militants de No Pasaran 12 continueront à lutter sans concessions, par tous les moyens possibles, contre toutes les formes d’idées et d’actes de haine et de xénophobie, ainsi que contre les politiques capitalistes, sécuritaires et racistes qui les produisent.

Groupe No Pasaran 12.
nopasaran12@hotmail.fr

« Ni oubli, ni pardon ! », retour sur la manifestation antifasciste du 21 juin à Nîmes.

Ce samedi 21 juin 2014, une manifestation unitaire antifasciste avait été appelée à Nîmes, un an après l’assassinat de Clément Méric par une bande d’extrême-droite à Paris. Plus d’une centaine de Nîmoises et Nîmois, dont les militants du groupe No Pasaran 30, ont défilé durant deux heures à travers la ville afin d’affirmer non seulement une opposition frontale et sans concessions aux idées et aux groupuscules d’extrême-droite, mais aussi une opposition claire aux politiques sécuritaires, xénophobes et capitalistes qui nourrissent la vague réactionnaire.

No Pasaran 30.


NÎMES : SCALP/No Pasaran 30
scalp30@no-log.org
http://nopasaran30.over-blog.com/
Tél : 06 63 99 34 55