26/02/2015 : « Turismo molesto »

ou le harcèlement touristique : politiques urbaines et instrumentalisation du tourisme, présenté par Daniel Bartement, géographe, maître de conférences à l’Université Montpellier 3.

La grande mue, nous serons , en vacances. Méconnaissables, puisque enveloppés dans une nouvelle peau, pour ne pas dire une nouvelle identité : nous serons des touristes.

Et nous ne serons pas seuls. 4 milliards de personnes dans le monde ont droit à des congés payés. L’organisation mondiale du tourisme dit que la barre symbolique du milliard de touristes internationaux est franchie en 2012. On est loin, très loin des 25 millions dénombrés dans le monde en 1950 (même si, il est bon de le rappeler, 46% des Français, par exemple, ne partiront pas en vacances cette année).

Dans ces conditions, il devient très compliqué de se distinguer des autres, de ce tourisme de masse, présenté comme dévastateur et inculte, et qui semble avoir perdu le caractère émancipateur qui était le sien lors de l’apparition des congés payés.

Heureusement, l’industrie, jamais à court d’idées, a inventé ces dernières années, de nouveaux concepts : écotourisme, tourisme durable, tourisme humanitaire : autant de déclinaisons qui nous rassurent sur notre façon de voyager, d’aller vers l’authentique.

S’agit-il d’une simple diversion ? D’une approche sincèrement plus responsable ? Ou davantage de l’expression d’un antagonisme de classe, le refus (inconscient) du modèle des vacances pour tous ?

Jeudi 26 Février 2015 à 20h au Centre Ascaso Durruti, 6 rue Henri René, Montpellier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s