« Bloque ton lycée ! », les lycéens montpelliérains se mobilisent contre les violences policières et les expulsions de lycéens sans-papiers

A l’image du MILI (Mouvement Inter-Luttes Indépendant) parisien, les lycéens montpelliérains, aux côtés d’étudiants et de précaires solidaires, commencent à se mobiliser contre les violences policières et les expulsions de lycéens sans papiers ! Une page facebook « Bloque ton lycée » a été crée il y a deux semaines afin de coordonner les différentes actions et de fournir un espace de débat interactif. Un premier tract a été diffusé cette semaine dans des lycées de l’agglomération :

remifraisse-lyceesRémi Fraisse est mort assassiné par la police à coups de grenade, puis traîné dans la terre par les CRS, qui ont tenté de masquer leur crime.

Dans les médias, on a un peu parlé de Rémi… Mais qui nous a parlé de Wissam El Yami (29 ans), assassiné par la police a Clermont-Ferrand, de Nabil Matboul (25 ans) abattu a bout portant par un agent de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) à Millau (Aveyron) à la suite d’un contrôle d’identité ? Qui nous a informés des dizaines de meurtres commis chaque année par les forces de l’ordre dans les quartiers populaires ? Face à ces violences policières (souvent racistes), au silence médiatique et a l’impunité judiciaire qui les entourent, la jeunesse a l’impression d’être démunie… de jour en jour cette violence d’État se reproduit, ainsi depuis la mort de Rémi Fraisse et les manifestations qui ont suivi, en moins d’une semaine on dénombre des centaines d’arrestations rien que sur Paris. Un jeune manifestant a aussi eu le nez arraché par un tir de flashball, et d’autres ont étés mutilés aux yeux. L’année dernière au moment des blocus pour Léonarda et Khatchik des policiers avaient gazé et brutalisé plusieurs centaines de lycéens qui protestaient contre l’expulsion de leurs camarades de classes.

Depuis l’assassinat de Rémi Fraisse et afin de protester contre sa mort et toutes les violences policières, mais aussi contre les enfermements et les expulsions de lycéen-nes sans-papiers, des dizaines de lycées ont été bloqués et des manifestations ont réuni plusieurs milliers de personnes (dans l’indifférence des merdias complices) des AGs sont organisées dans de nombreuses universités, et l’université Jean Jaurés de Toulouse ou avait étudié Rémi est déjà bloquée et occupée depuis le 19 novembre.

Nous, individus en colère contre la police et le monde qu’elle protège, appelons les lycéen-nes à se mobiliser et à décider ensemble des formes que pourrait prendre cette mobilisation  : Assemblées Générales, blocages, manifs, prises de parole en classe, etc..

NE RESTONS PAS PASSIFS FACE A LA VIOLENCE DE L’ÉTAT !

FACE AUX VIOLENCES POLICIÈRES, RIPOSTE POPULAIRE !

Sites web :

http://urgence-notre-police-assassine-fr/http://miliparis.wordpress.com/

A Montpellier, viens liker la page Facebook « Bloque ton lycée »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s