Agressions Fascistes à Montpellier

Communiqué de Presse – 22 Décembre 2013
 
Par le Collectif Antifasciste 34 (composé d’individu-e-s, Al, CGA, CNT, GA/FASE, JC, NPA, PG, SCALP, Solidaires, Solidaires Etudiant-e-s, UEC…)
et la Collective 34.

Agressions fascistes à Montpellier
 
Dimanche 15 décembre, en réponse à la manif pour tous, une dizaine de militants antisexistes et militantEs féministes et TPG (trans/pédé/gouine) ont pris l’initiative de tendre des banderoles au premier étage des halles Laissac. Lors du passage de la manif pour tous, ils et elles ont été attaqué-e-s par des individus connus comme membres de l’organisation d’extrême droite « la ligue du midi », identitaires locaux, armés de chaînes, poings américains et nunchaku, provocant des blessures graves et des arrêts de travail . Plusieurs plaintes ont été déposées.
 
Le collectif antifasciste 34 apporte tout son soutien aux personnes agressées et dénonce la résurgence des actions violentes des nervis d’extrême droite, parfaitement intégrés dans les cortèges soit disant pacifiques des manifs pour tous. Le collectif antifasciste 34 dénonce également le fait que les auteurs de l’attaque armée au parking Laissac ont pu entrer, frapper et ressortir des halles en toute impunité.
 
A Montpellier comme ailleurs, les militants fascistes montrent leur vrai visage : nous n’oublions pas qu’un jeune antifasciste avait déjà été agressé à la sortie d’un restaurant à Montpellier par les mêmes individus en mai dernier, nous n’oublions pas non plus l’assassinat en juin de Clément Méric à Paris ni celui d’un rappeur antifasciste en Grèce en septembre, nous n’oublions pas l’agression d’une militante de l’UNEF sur Paris, dont le cou a été lacéré au cutter, ni les menaces de mort répétées à l’encontre d’étudiants du syndicat Solidaires Etudiant-e-s.
 
Les mouvances d’extrême droite s’implantent de nouveau sur le territoire, portées par un climat de déchaînement raciste, xénophobe et homophobe sur fond de crise sociale. Le collectif antifasciste 34 appelle à la vigilance et à organiser la riposte populaire face aux groupes fascistes, auxiliaires du système en place, pour lesquels les militant-e-s sont toutes et tous les cibles privilégiée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s