20/11/2013 : Amplifions le mouvement étudiant à l’Université Paul-Valéry !

paulvalery-fraisse Après avoir passé la journée de ce mardi 19 novembre, jour de blocage de la faculté, à retenir le Conseil d’Administration de l’Université Paul-Valéry à l’intérieur du bâtiment administratif (Anne Fraïsse, la présidente, ayant fait voter en matinée la mise en place des Capacités d’Accueil dans 6 filières, ce qui signifie la mise en place du tirage au sort pour les premières années dès septembre 2014. Une attitude qui confirme encore une fois ce que nous disions dès les prémices du mouvement étudiant, en septembre), les étudiants mobilisés ont voté en Assemblée Générale la reconduction du blocage pour le mercredi 20, le jeudi 21 et le mercredi 27 novembre (vous êtes ainsi invités à venir aider à la mise en place de ces actions le matin à partir de 7h à l’entrée principale de la fac), ainsi qu’une manifestation jusqu’au CROUS afin d’exiger le paiement immédiat des bourses, une majorité d’étudiants ne les ayant toujours pas reçu. Le départ de cette manifestation aura lieu à 13h devant l’entrée principale de l’Université.

Cette ouverture du mouvement étudiant vers la problématique plus globale de la précarité, ainsi que l’apparition de nouveaux modes d’action plus spontanés et créatifs (l’occupation de la CCI de la semaine dernière, et la mise en quarantaine du CA ce mardi), laissent entrevoir l’entrée de ce mouvement dans une phase plus autonome et offensive

Publicités

2 réponses à “20/11/2013 : Amplifions le mouvement étudiant à l’Université Paul-Valéry !

  1. « Anne Fraisse n’est pas une camarade »
    Ce graffiti avait choqué beaucoup d’étudiants la semaine dernière. Or, il s’est avéré, ce mardi 19 novembre, qu’il n’était pas dénué de sens. Alors que sous les feux des médias notre présidente s’est fait comme spécialité de critiquer le ministère et déclarer, la main sur le cœur, vouloir « sauver l’UM3 », il s’avère que de façon plus discrète, elle fait appliquer, en CEVU comme en CA, les mesures de rigueur les plus abjectes. Aujourd’hui, elle a fait voter la mise en place des « capacités d’accueil » dans 6 filières (cinéma, AES, psychologie, théâtre, infocom et arts-plastiques), c’est à dire le tirage au sort pour les premières années dès septembre 2014.

    Désolé de doucher les espoirs de ceux qui imaginaient la présidente aux côtés de ses étudiants, il semble désormais que ses gesticulations médiatiques visent davantage à éviter une mise sous tutelle, qui lui ferait perdre son poste, qu’à véritablement « sauver Paul-Valéry ». Nous voilà désormais prévenus.

  2. Pingback: Deux mouvements dans la lutte étudiante | Interventions critiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s