09/02/2013 : Réunion pour l’ouverture d’un local d’expressions populaires

Appel pour l’ouverture d’un local d’expressions populaires

Face aux tarifs toujours plus élevés d’accès à la culture, face à l’organisation hiérarchique et marchande de celle-ci, face à l’inexistence d’espaces de création collective et populaire, la nécessité d’ouvrir un lieu se fait sentir. Ce lieu aurait pour but de donner accès gratuitement à la culture ainsi que de proposer des espaces pour s’organiser et créer dans un cadre non-hiérarchique.

Cet espace peut se proposer plusieurs finalités :

1/ Un lieu culturel d’élaboration cinématographique, théâtrale, musicale, et autres…

2/ En tant que lieu d’expressions populaires, il serait aussi un lieu de relai d’informations sur les luttes

3/ Un espace pour l’organisation des luttes : rencontre, débat, assemblées…

Ce texte est un appel aux différents groupes et individus intéressés à se joindre à cette initiative et également une proposition concrète:

I/Le Lieu.

  1. Quel lieu ?:

Étant donné le nombre de bâtiments vides (17000 logements inoccupés) sur Montpellier, l’occupation d’un bâtiment pour ce projet est un moyen de placer l’initiative dans une démarche de lutte spécifique, la réquisition. En outre, cette option évince la question financière du loyer.

  1. Quel type d’organisation :

Afin d’éviter toute hiérarchisation, l’organisation prend pour principe l’autogestion. Toutes les décisions concernant le lieu devront être prises en assemblée générale.

Les décisions concernant les activités pourraient être prises au sein de commissions mandatées à cet effet par l’assemblée générale.

III/ Activités culturelles.

Organisées en commissions ou assemblées coordonnées, les différentes activités se placent dans un objectif de gratuité.

Exemple, le Cinéma populaire: une programmation hebdomadaire pourrait être faite, avec affichages, tracts, panneaux. L’idée pressentie étant d’organiser un cinéma populaire qui ait l’image d’un réel cinéma, ce qui suppose la création d’une salle, avec fauteuil, scène, écran. La liberté de programmation est de mise, et se déciderait en assemblée. De même en tant qu’espace de création la commission ou assemblée du cinéma aurait pour charge d’organiser des temps de création cinématographique.

Dans le même esprit, l’ensemble des activités culturelles et leur organisation en commission pourront être discutée et décidée lors de l’ouverture du lieu en assemblée générale.

IV/ Activités des luttes.

Ce lieu se place dans une logique de résistance à la marchandisation et à l’exploitation, il se propose donc d’être un relai d’information des luttes et un espace ouvert pour leur organisation.

Relai information : info kiosque, tract, montage vidéo,…

Organisation des luttes : permanence (droit du travail, collectif,…), lieu d’assemblée (de quartier, de précaire, de réquisition, etc..), atelier (banderole, cuisine…), et autre.

L’ensemble des décisions concernant le lieu devront être prises à son ouverture lors d’une assemblée générale. Les propositions ici mentionnées sont une base et ne constituent rien de figées.

Toute personne ou organisation intéressées est invitée à venir en discuter lors de la réunion organisée le :

SAMEDI 9 FEVRIER, de 18h jusqu’à 20h30,

librairie Scrupule (26 Rue du Faubourg Figuerolles)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s