16/01/2013 : Occupation du local du PS 34, en soutien aux Sans Papiers lillois-es.

Faut-il mourir pour avoir des papiers ?

« Pendant 5 ans nous avons été discriminés sous M. Sarkozy, le ‘changement’ pour nous, c’est que le CSP59, c’est-à-dire les sans papiers auto-organisés puissent défendre de façon argumentée tous les mois leurs dossiers en préfecture » (droit dont disposais le CSP59 avant d’être exclu des rencontres mensuelles en 2007).

Devant le refus du Préfet du Nord de reconnaître le comité de sans-papiers lillois (CSP59) comme interlocuteur pour défendre ses dossiers de demande de régularisation, 120 sans-papiers ont pris la décision par vote, après avoir occupé la maison de la médiation de la Mairie de Lille, de débuter une grève de la faim le 2 novembre 2012.

Les sans-papiers sont désormais 40 à poursuivre la grève de la faim.

Deux grévistes algériens ont d’ores et déjà été expulsés manu militari vers l’Algérie.

Devant l’urgence vitale et le blocage de la situation, nous avons décidé d’occuper le siège du PS à Montpellier (907, avenue de Saint Maure 34000 MONTPELLIER) mercredi 16 janvier à 11h, pour demander des comptes au parti du gouvernement et exiger la régularisation des grévistes.

Nous vous appelons à venir le plus nombreux possible pour signifier notre indignation devant cette poursuite des politiques d’immigration. La nouvelle circulaire Valls ne résout rien pour les travailleurs sans papiers, et pas grand chose pour les autres. Ce qui était intolérable sous Sarkozy l’est tout autant (si ce n’est plus) sous un gouvernement socialiste.

Il est urgent d’opérer une rupture dans les discours sur l’immigration !

A Montpellier, La Cimade, la Coordination des comités de soutien au sans-papiers, D’ailleurs nous sommes d’ici et le Réseaux Éducation Sans Frontières relaient l’appel de solidarité avec les grévistes du CSP59.

Faut-il mourir pour avoir des papiers ?

Lundi 7 janvier sera le 67 ème jour de grève de la faim des sans-papiers de Lille. Les choses sont désormais dramatiquement simples : des vies sont en jeu.

Or le gouvernement continue de jouer l’épreuve de force contre ces femmes et ces hommes dont le seul crime est d’exiger d’être traitéEs dignement. Il joue le pourrissement de la grève en refusant toute ouverture au risque d’un drame qui peut arriver à n’importe quel moment. Cette situation est indigne et humiliante. Elle doit cesser. Le Parti Socialiste de François Hollande, Emmanuel Valls et Martine Aubry doit agir maintenant pour la régularisation immédiate et sans condition des sans-papiers de Lille.

Signataires : Droits Devant!, Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI), Parti des Indigènes de la République (PIR), Union des Travailleurs Immigres Tunisiens (UTIT), Femmes plurielles, Sortir du Colonialisme (SDC), CSP59, Fédération des Travailleurs Africains en France (FETAF), Fédération SUD Éducation, Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP), l’Union syndicale Solidaires, comité de soutien marseillais aux grévistes sans papiers Lillois, Collectif de soutien au sans-papiers de Figeac, La Marmite aux Idées (Calais), les Amoureux au ban public, FSU 59/62, Fédération du Nord du Mouvement des Jeunes Communistes, Coordination Rhône- Alpes de soutien aux sans papiers, Centre d’Information Inter-Peuples (renoble), 9ème Collectif, Ministère de la Régularisation de Tous les Sans-Papiers, Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (ACORT), CSP75, CSP92, CSP93, CSP 95, Association des Marocains en France (AMF), Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF), Fédération Tunisienne pour une Citoyenneté des deux Rives
(FTCR), UNI*T (Union pour la Tunisie), Front Uni des Immigrations et Quartiers Populaires (FUIQP), Fédération des Associations de Solidarité
avec les Travailleurs Immigrés (FASTI), Union Juive Française pour la Paix (UJFP), Collectif de Musulmans de France (CMF), Fédération pour une  Alternative Sociale et Écologique (FASE), Gauche Anticapitaliste (GA), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Ras l’Front Isère, Force Citoyenne Populaire (FCP), Les Alternatifs,
Forum Gardois des Migrants, Alternative Libertaire, DNSI 37, l’association ALTER EGAUX (Laval), L’organisation OCML Voie-Prolétarienne/
Journal Partisan, Fédération des Syndicats SUD Etudiant, Fédération Syndicale Etudiante (FSE), Les indivisibles, RESF, Collectif de vigilance
Paris 12 pour les droits des étrangers-RESF, Collectif Drôme-Ardèche de Solidarité avec les sans papiers et les sans droits, L’association de
solidarité en Essonne aux familles Roumaines , Roms réseaux Romeurope ( ASEFRR), …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s